Le système sympathique ?

– Alors ?le-systeme-sympathique-parasympathique-quezaco-sylvie-thaon-tsp-coaching

– Le système sympathique… ça parait simple ! Ça doit être un truc sympa !

– Et Parasympathique?

– … euh… un truc de parachutistes sympas !

 

Imaginez que votre corps est une voiture et votre cerveau la conduit. pour se faire il a deux pédales à sa disposition :

– La pédale 1 qui active le système sympathique
– La pédale 2 qui enclenche le système parasympathique.

Et vous n’êtes pas plus avancé ! :p

Vous roulez et rencontrez un obstacle, votre cerveau analyse instantanément le danger potentiel et bascule en mode survie en appuyant sur le système sympathique. Immédiatement votre corps se met à produire les hormones du stress qui permettront que toute votre énergie soit employée vous maintenir en vie grâce à vos réflexes archaïques.

L’obstacle est finalement évité. Objectif rempli. Le système se désactive. Après coup en racontant à vos proches ce qui vous est arrivé vous vous rendez compte que vous avez mis un énorme coup de volant vous déportant sur la voie de gauche sans même regarder s’il y avait quelqu’un ! Wahou coup de bol ! Pourquoi votre cerveau n’a-t-il pas pensé ? Parce que lorsque ce mode est activé la zone du cerveau permettant de réfléchir de façon logique (le cortex pré frontal) ne peut, elle, être sollicité. C’est l’un ou l’autre.
Vous me suivez ?

Maintenant le système parasympathique. Lui c’est le frein, il permet de se calmer, il stimule le système immunitaire et les mécanismes réparateurs du corps et, et, et… le cortex préfrontal., vous savez le fameux cerveau logique, celui qui permet de rationaliser !

En clair les deux sont essentiels et complémentaires.

Et l’équilibre entre les deux est primordial.

Quelqu’un en situation de stress permanent, en burn-out se retrouve avec un système sympathique ultra activé, en mode survie et s’il ne trouve plus la pédale lui permettant de se calmer il se retrouve incapable de se projeter, de rationaliser, entièrement envahi par ses émotions, ses ressentis, empêtré dans des réactions primaires de survie (attaque, défense, pas bouger…), son corps s’épuise au combat et ne trouve plus la façon de se régénérer, son immunité diminue, les symptômes s’installent….

Et patatra !

Alors ? Et les votres de pédales ? Ça fonctionne bien ? C’est équilibré ?
Vous êtes resté coincé sur la pédale 1 et vous ne savez pas comment la désactiver ?

N’ayez crainte rien n’est irréversible !
Une bonne révision et il n’y paraîtra plus !
Si besoin n’hésitez pas à m’appeler, it’s my job :p

Publicités

Une réflexion sur “Le système sympathique ?

  1. Pingback: Le temps qui passe | Sylvie Thaon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s