Fais comme si…

Fais comme si…
Comme si tu y étais
Comme si tu sentais l’odeur des pins et du genêt
Comme si tu entendais les oiseaux chanter
Comme si tu etais bercé par une douce brise
Chut…
Ecoute TA nature
Ressens dans ton corps
Ressens chacune des sensations que ça réveille
Ecoute et accueille 🌳

Publicités

[3 minutes top chrono]

Nouvelle capsule vidéo de relaxation en pleine nature en ligne ici

3 minutes pour quitter le mental et revenir présent à son corps.

3 minutes pour se re-connecter à soi, à ses ressentis.

3 minutes pour être attentif à sa respiration, à son souffle vital.

Inspirez
Savourez
Soufflez

Vivez une dOuce journée

Kifs & kiss

SylVie

[Exercice de la semaine]

revenir en soi relaxation bonheur développement personnel sérénité thaon sylvie– Revenir en moi ?!! Syl t’es sérieuse là ?!
– Ah ben carrément oui ! c’est la clef du bonheur !
– … Revenir en moi…
– Oui revenir en toi. Dans ton cœur, dans ton corps, dans ta respiration, dans tes ressentis.
– Hummm et concrètement ?
– Concrètement tu ramènes ton attention vers ce que tu fais, ce que tu ressens. Ici et maintenant.
– ouais….
– comme si tu allais chercher Mademoiselle Attention par la main là où elle traîne ses guêtres : genre dans tes pensées, tes ruminations, tes todolist interminables, tes 1000 projets simultanés, tes 10 000 choses à faire, tes 100aines de suppositions…. Tu la prends par la main, fermement mais avec bienveillance et tu la ramènes ici et maintenant dans ce que tu fais, ce que tu ressens.
Tu pèles des carottes ? Qu’à cela ne tienne, concentre-toi sur le sensations dans tes doigts, sur l’odeur de la carotte…
Tu ne fais rien ? A minima tu respires :p Alors portes ton attention sur l’air qui entre dans tes narines, sur ton ventre qui se gonfle…
Tu es en colère, triste, épuisé, stressé ? Porte ton attention sur ton corps, sur les sensations que tu as dans ton corps ? Ça tire ? C’est crispé ? C’est électrique ? Tu as une boule dans la gorge ? Observe simplement les sensations dans ton corps. Inspire profondément. Observe. Inspire, monte ton regard au dessus de ta tête.
Souffle en descendant ton regard au sol.
Inspire. Souffle.
Et observe.
Recommence si besoin

– Ok, je le fais.
– ….
– RooOoo c’est bizarre c’est plus pareil dans mon corps !
– Normal, les ressentis vont et viennent pour peu qu’on les laisse juste exister.
– Et m******* !!!
– Quoi ?
– Ben rien à faire ! Mademoiselle Attention est reparti dans ma liste de truc à faire !
– Normal.
– ???
– Ben oui c’est un va et vient permanent
– Et ?
– Et tu vas régulièrement aller la chercher tendrement et la ramener ici et maintenant, et elle repartira parce que c’est aussi utile d’anticiper, d’organiser, de visualiser, d’imaginer… Tout est juste question d’équilibre entre les deux
– En fait c’est simple de revenir en soi !
– Ben ouiiii !

Bonne semaine enchantée à toutes et tous

KifS & kiss ♥

SylVie

[3 minutes top chrono]

Nouvelle capsule vidéo en ligne ici

C’est le moment de prendre le temps de faire une pause, de respirer, de vous ressourcer, de prendre l’air comme si vous y étiez.

3 minutes pour quitter le mental et revenir présent à son corps.

3 minutes pour se re-connecter à soi, à ses ressentis.

3 minutes pour être attentif à sa respiration, à son souffle vital.

Inspirez
Savourez
Soufflez

Pensez à vous abonner pour être prévenu des nouvelles vidéos publiées !

Elle vous a fait du bien ? Partagez-là ♥

Je vous souhaite un dOux moment.

Kifs&Kiss

SylVie

Tout va bien ?

tout va bien sylvie thaon coaching développement personnelTout va bien ? Vraiment ? Où vous faites mine que tout va bien ?

En vrai de vrai, au fond de vous, comment vous sentez-vous ?

Vous pouvez mentir aux autres, mais veillez à ne pas vous mentir à vous même

Et si ce n’est pas le cas, que tout ne va pas bien et que vous n’y arrivez plus seul(e), où que vous vous rendez compte que qu’il y en a bien trop sous le couvercle pensez à vous faire aider.

Vous pouvez rapidement retrouver un équilibre avec un accompagné adapté.

Prenez soin de vous, vraiment. Il est temps.
Parce que vous le valez bien.
Parce que vous êtes la personne la plus importante.

J’vous kiff et j’vous kiss

SylVie

Dessin by @crayondhumeur bien sûr  😘

Enfants hyperactifs, enfants dys, enfants différents : quels fabuleux potentiels !

Aujourd’hui je vous propose que nous élargissions notre vision, que nous regardions au delà d’un diagnostic, d’une étiquette, d’un symptôme.

Voici une interview de Marie-Françoise Neveu réalisée par Lilou Macé. Elle est l’auteur entre autre du livre « Enfant hyperactifs, autistes, dyslexiques, dys…. et s’il s’agissait d’autre chose ? »

Pour accompagner certains de ces merveilleux enfants en consultation, je trouve que son approche a le mérite d’exister.

Elle raisonne forcément en moi tant je suis convaincue que leurs différences sont de véritables atouts si tant est qu’on les reconnaisse, qu’on regarde au delà et tant je suis convaincue du potentiel extraordinaire de chaque enfant.thaon sylvie enfant tresor developper leurs potentiels

 

Quel fabuleux potentiel chez chacun d’eux !
Quel gâchis quand on s’arrête à un « problème » quel qu’il soit !
Chaque enfant est porteur, à sa façon, d’un potentiel créatif pour répondre aux enjeux de demain

 

Accompagner les enfants et leurs parents sur leur chemin de vie pour qu’ils développent leurs talents et qu’ils s’épanouissent est pour moi d’une richesse incroyable

Croyez en vous et en eux, autant que je crois en vous, en eux et dites leur ! ❤

Je vous souhaite une dOuce journée enchantée

SylVie

[Moment d’intimité]

Aujourd’hui, jour 96 de mon Défi des 100 jours spécial magie de Lilou Macé et d’Arnaud Riou. Le défi du jour consistait à écrire à Dieu. Fraîchement sorti d’un atelier créatif « conte et mandalas », avec Catherine Alexis, qui a raisonné sur la même fréquence (il n’y a donc pas de hasard ? :p ) je me suis prêtée à l’exercice.

Cher dieu,

Tout d’abord mettons les choses au clair : non je ne te mets pas de majuscule, volontairement. Pas par défi ou par mépris mais pour que nous soyons dans cette lettre sur un pied d’égalité. Toi et moi d’égal à égal n’en déplaise à certains.

Bref démarrons cette lettre.

Fichtre que je t’ai détesté, maudit et haït !!

Certains s’offusqueront, me jugeront et diront que c’est une façon bien cavalière, voir impolie de commencer ma lettre, peut m’importe s’ils ne regardent pas au delà des apparences.

Je la commence ainsi parce que je la veux vraie. Authentique. Et ma vérité a été celle-ci : je t’ai détesté, maudit et haït. Je t’ai accusé de tous mes malheurs. J’ai cru que tu m’avais abandonné à mon triste sort.

Du coup j’ai fini par te nier, affirmer que tu n’existais pas. Je me suis recroquevillée sur moi, sur mon sort et je me suis efforcée d’avancer. Seule et déterminée. La volonté a remplacé la foi.

Les années ont passé, de combat en combat j’ai avancé. Mais à quel prix ! Je me suis épuisée. Cependant de victoire en victoire j’ai appris à croire en moi. Petit bout par petit bout j’ai conquis l’estime et la confiance en moi.

J’ai commencé à prendre soin de moi, précieusement, avec douceur et j’ai un jour croisé l’amour. L’Amour de moi. Quelle merveilleuse rencontre ! Petit bout par petit bout j’ai appris à m’aimer toute entière.

J’ai découvert ce corps, parfaitement imparfait et j’ai pris conscience de sa fidélité. Bons jours et mauvais jours il a toujours été présent et ne m’en a jamais voulu de ce que je lui faisais subir. J’ai donc commencé à le chérir, à le nourrir avec amour, à le bouger avec confiance, à le vêtir avec fierté pour chaque jour le remercier de m’être fidèle.

Plus les jours avançaient, plus je sentais mon cœur s’ouvrir.

Plus les jours avançaient, plus je sentais une douce chaleur m’envahir.

Plus les jours avançaient, plus je me sentais forte.

Plus les jours avançaient, plus j’osais.

Plus les jours avançaient, plus je créais.

Plus je créais, plus je sentais mon cœur s’ouvrir, une douce chaleur m’envahir, plus je me sentais forte, plus j’osais, plus je créais.

Plus je créais, plus l’horizon s’ouvrait, plus je touchais les gens, plus les gens me touchaient. Et des vagues d’amour, de bienveillance et de douceur m’envahissaient.

Le cercle vertueux.

C’était bon ! Tellement bon ! Tellement bon que j’ai compris !

Tu ne m’as pas abandonné ! Tu m’as juste laissé l’espace de faire éclore le dieu qui est en moi. Ma propre déesse. Tu m’as permis d’être autonome et responsable.

Responsable de mon destin.

Et ça change tout ! En te détestant, te maudissant, te haïssant c’est moi que je détestais. Tout comme en espérant tout de toi s’aurait été à moi que je n’aurai pas fait confiance.

Aujourd’hui j’ai compris. J’ai compris que je dois veiller sur moi, sur ma déesse. La nourrir et la faire grandir. Pour qu’elle soit droite, fière et forte en marche vers sa destinée.

Je sais bien que ce ne sera pas toujours facile, que je rencontrerai surement des épreuves, que je tomberai, que j’aurai parfois l’impression que je n’y arriverai pas. Mais maintenant je sais, je sais que j’ai au fond de moi la ressource de tout vivre et d’en sortir plus forte, plus droite et plus fière.

Voilà cher dieu, merci pour la leçon, pour ton humilité à t’effacer pour que nous trouvions notre propre force, pour que vive en chacun de nous la flamme.
Frederique lemarchand sylvie thaon dieu déesse confiance en soi estime de soi amour créativité amour

SylVie

 

J’ai choisi un tableau pour illustrer ce post, il est de Frédérique Lemarchand, pourquoi celui-ci ? Parce qu’il m’a porté et accompagné toute cette semaine dans ma création tout comme les propos de Frédérique que j’ai eu tant de plaisir à découvrir dans cette magnifique interview que je vous invite à visionner ❤

Vivez une belle et dOuce jOurnée ❤