J’ai coupé mes cheveux ! Et alors ?

[Pensée de la semaine]

j'ai coupé mes cheveux cheveux long courts feminité estime de soi confiance en soi estime de soi développement personnel coaching sylvie thaon

VERSION VIDEO parfaitement imparfaite →  ici     #yenapourtouslesgoûts

Et version écrite là ↓ #aumoinsquandtuliscaderangepaslevoisin

J’ai coupé mes cheveux !
Rien de bien extraordinaire normalement je vous l’accorde.
J’avais décidé de les laisser pousser pour les avoir long, très long et pouvoir, une fois dans ma vie expérimenter le jeté-de- cheveux-de-côté-so-sexy. J’expérimentais.

Ils m’ont fait faire du chemin en poussant. Ils m’ont interrogés sur ma conception de la féminité, sur les soins que je leur apportés (ou pas), sur ma volonté à vouloir les faire rentrer dans le rang alors que eux sont libres et veulent boucler où ils veulent… J’ai appris à lâcher prise sur le résultat, je les ai laissé de plus en plus libre d’exprimer leur…indiscipline…

Et puis j’en ai eu marre ! Marre de l’énergie que ça me coûtait de vouloir expérimenter un truc qui n’est, profondément, pas moi ! S’en est suivi une longue conversation avec moi même que je vous retransmets ici (ben oui je me parle à moi même):p

– Ok. Tu sais ce que tu aimes. Tu aimes passer 3 secondes devant le miroir, tu aimes te laver les cheveux en 2 minutes top chrono, tu aimes quand c’est simple, tu aimes avoir la nuque dégagée…
Alors pourquoi vas-tu dépenser de l’énergie à vouloir être autre chose pour-voir-si-ça-aussi-ça-te-plait. Et sinon ? T’as de l’énergie à perdre Syl ?

– …

– Et t’as pas l’impression que c’est pareil avec ton poids, tes fringues, ton âge… combien d’énergie mets tu chaque seconde de ta vie à vouloir être autre chose un jour ? Et si tout cela n’était qu’une façon de te détourner de l’essentiel : celle que tu es réellement, profondément ? Et si, soyons fou, tu récupérais toute cette énergie et tu la redirigeais ici et maintenant juste à Etre. Ferme les yeux et imagine avec moi….

Imagine que tu décides aujourd’hui que tu es parfaite. Avec des rondeurs, des rides, des cheveux indisciplinés, avec des blessures, avec des casseroles… Peu importe celle que tu es aujourd’hui est PARFAITE. Parfaitement imparfaite. Imagine.
Imagine toute l’énergie que tu récupères dans ce passé qui te fais encore souffrir, dans ce futur que tu n’atteindra jamais.
Imagine que toute cette énergie tu la rediriges vers ton cœur, vers ce que tu es profondément, vers ce qui te fait vibrer.
Imagine l’être rayonnant que tu deviens alors, imagine combien tu te sens forte et portée pour devenir enfin celle que tu es vraiment. Que crois-tu que les autres verront ?

Que vois-tu chez les être qui ont réussi cela ? Voyais-tu chez Mère Théresa ses rides, ses bras qui pendouillaient ou son amour infini et sa détermination ? Que vois-tu chez cette fille qui rie aux éclats, ses bourrelets ou sa joie de vivre ? Que voyais-tu chez Steeve Jobs, un homme chauve et binoclard ou l’étincelle de génie, l’assurance d’un inventeur qui ose ? Combien de fois t’es tu dis « lui ou elle, je sais pas ce qu’elle a « mais elle a un truc ! Pourtant elle est grosse, il est vieux (ou inversement, ou cumulé :p) mais wahoo il/elle dégage un truc !  »

– …

– Alors pourquoi quad il s’agit de toi, tu t’occupes-tu de l’enveloppe plutôt que de ce tu vibres ?

– Ah ben ouais mais les gens eux, ils ne voient pas ça. Ils ne voient que l’enveloppe.

– Ils ne voient l’enveloppe que lorsque TOI tu ne vois que l’enveloppe, lorsque toi tu mets toute ton énergie dans cette enveloppe.; C’est comme si tu leur envoyais le signe « regarde mon enveloppe, regarde mon enveloppe ». En même temps c’est normal qu’il ne regarde que ça puisque tu ne leur donnes alors que ça à voir tellement toute ton énergie est occupée à rendre cette enveloppe présentable.

Redirige ton énergie sur ce que tu es profondément, vis, vibre, ris, ose, regarde au delà de l’enveloppe, porte ton attention sur ce qui est sublime en toi (si, si ici et maintenant ! ), plus tu reconnais la déesse qui est en toi, plus tu rayonnes, plus tu te sens fort(e), plus tu sens la chaleur de l’amour de soi couler dans tes veines, plus tu vois ton infinie beauté et plus…. ça t’es égal le regard que les gens porte sur to  Parce que tu sais que tu es parfait(e), qu’à cette seconde là tu es exactement celle que tu dois être, à l’endroit où tu dois être même si tu es mal coiffée, même si tu viens de te mettre en rogne, même si t’as des cernes ou un gros c**. C’est ton mieux du moment. Tu es et ça, c’est parfait.

-…

Tout ça avec une simple coupe de cheveux 

« Ne vous demandez pas de quoi le monde a besoin, cherchez ce qui vous fait vibrer, car ce dont le monde a besoin, c’est de personnes qui vibrent avec la vie » Harold t. Whitman

Je vous souhaite un dOux et beau week -end enchanté 

Kifs & Kiss 

Syl

Publicités

[Graines de bonheur et de magie]

Vendredi je suis allée méditer en pleine nature dans un de mes lieux préféré, sur la route pour rentrer chez moi.
J’aime prendre ces quelques instants.
Je savoure.

J’avais dans ma voiture ma boîte à citations remplie de petits papiers des magazine  Flow et de Happinez pour les offrir à la conférence que je donnais le soir même et là je me suis dis « et si j’en semais dans la nature aussi ? ».

Je me suis donc amusée à décorer les arbres avec, toute heureuse à l’idée que d’autres auront plaisir à les découvrir et à lire. Je me suis bien amusée ! 🤗

Du coup j’ai décidé que j’en amènerai avec moi à chaque balade, en ville ou à la campagne !

Et vous ? Des idées pour réenchanter ce monde ?

Vivez une belle semaine enchantée 

Kifs & Kiss 

SylVie

 

Tu m’EMMERDES !

Texte en version vidéo ici 

hey toi là tu m'emmerdes sylvie thaon coach développement personnel perte de poids conscience corps s'aimer s'estimerHey, toi là tu m’EMMERDES !
Oui toi là ! Tu m’emmerdes Jo !
Mais non pas vous…. Jo !

C’est le cri du cœur qui s’est imposé à moi aujourd’hui.
Oui il m’emmerde ! Jo m’emmerde ! Jo ? Ah oui j’avais oublié de vous dire… Jo c’est mon corps :p

Quand j’étais bébé, Jo était bien trop étriqué et empoté ! Grrr fichtre c’que ça me foutait en rogne de ne pas pouvoir me mouvoir à mon envie, de trébucher, de galérer à le bouger avec cohérence !

Quand j’étais ado, Jo est devenu bizarre, avec des formes, des courbes et j’ai vu le regard de mes copains, des copains de mes frères et même des hommes changer, comme si on ne me voyait plus, tous ces regards s’arrêtaient tout à coup à l’enveloppe.

Quand je suis devenue adulte j’ai caché ces formes sous des montagnes de kilos, pris, perdus, repris inlassablement… Et là pour le coup je me retrouvais aussi empoté qu’enfant et aussi invisible qu’ado ! Les deux ressentis réunis ! Bingo !

J’ai perdu du poids, beaucoup de poids. J’ai grandi, j’ai fait la paix avec moi même, j’ai retrouvée celle que je suis réellement, profondément, viscéralement. Forte de cette connaissance, j’ai décidé de faire la paix avec mon corps, de le remercier d’avoir toujours été là malgré tout, d’apprendre à l’aimer et de l’honorer chaque jour en veillant à ce que je lui donne à manger tant physiquement que spirituellement (alimentation consciente, méditation, soin du corps, exercice physique, musique, créativité…). J’ai repris du poids. 8kg.

Je sentais bien qu’il restait un truc. Je ne savais pas quoi, mais il restait un truc. Un ptit truc, un grain de sable quelque part. Et aujourd’hui le grain de sable a pris l’aspect d’une montagne, une énorme montagne de colère. Je terminais une séance de Sophro/Yoga; en pleine relaxation, guidée par la professeure je suis partie bien loin, mon esprit volant dans les steppes d’Amérique du Sud, légère et libre (oh c’est svt que je vais me balader par là bas dans mes méditations 😉 ). Je suis un aigle, je suis le vent, les nuages et tout à la fois. Rooo quelle infinie puissance ! Et à chaque fois la voix de la professeure me ramenant ici, dans mon corps, un coups les mollets, un coup les bras et puis les jambes… La colère montait. Comme si l’aigle que j’étais, était enchaîné. Il battait des ailes, prenait son envol et bam ! il devait revenir « ton dos se relâche »… Je sentais bien qu’un truc se jouait là. J’observais les ressentis. Et là d’un coup ton mon être c’est mis à hurler « Tu m’emmerdes Jo ! Tu m’emmerdes ! Je ne veux pas revenir ! Tu es étroit ! Tellement limité et étriqué ! Pourquoi devrais-je me contenter de ça alors que je peux tout être à la fois ! »

« Revenez doucement ici et maintenant, reprenez contact avec vos doigts….. »
Et là j’ai compris. J’ai compris pourquoi j’avais eu besoin de peser lourd. Pour sentir ce corps. Pour me rappeler que j’avais un jour choisi de venir. Même si ça me mettait dans une colère noire de me retrouver ainsi enfermée.

J’ai compris que si je m’y sentais fichtrement à l’étroit c’est parce mon regard lui aussi s’arrêtait à l’enveloppe. Recroquevillée sur ma colère, je m’étais au fil du temps et des épreuves confondu à ce corps. J’avais oublié qui j’étais. J’avais oublié que ce que je suis est bien plus vaste, bien plus beau, bien plus grand qu’un simple corps. Une infinité de possibles.

Et ma colère s’est évanouie.
Aujourd’hui j’ai compris que mon corps n’est pas mon ennemi, qu’il n’est pas non plus mon geôlier.
Aujourd’hui j’ai compris que je me suis enfermée toute seule dans une vision étriquée en oubliant qui j’étais.
Aujourd’hui j’ai compris qu’en cherchant à être en paix avec mon corps je continuais de lutter et d’être en guerre contre lui.

Aujourd’hui j’ai compris QUE PEUT IMPORTE LE POIDS, LA TAILLE, LA SOUPLESSE, LA VITESSE, LA BEAUTE de mon corps puisque les sensations que je recherchais sans cesse : la liberté, la légèreté… était à l’intérieur de moi et qu’elles attendaient juste patiemment que je les redécouvre.

Alors oui je suis libre et légère.
Ici et maintenant.
Avec mon taille 44/46 et mes 97 kilos.

Et aujourd’hui je m’engage envers mon corps à faire équipe avec lui, pleinement. A avancer avec lui, ami-ami.
En l’acceptant totalement, comme il m’a toujours accepté. Oui il m’a toujours accepté malgré mes écarts, mes excès, mes colères ou mes chagrins infinis.

« Ok Jo, tu m’emmerdes, tu m’emmerdes gentiment, affectueusement, avec amour*… mais fichtre que je t’aime ! »

Namasté 

SylVie

 

*Extrait d’une sublime réplique de Jean Gabin

Égoïste !

– Mettre ton enfant chez la nourrice pour pouvoir te prendre un temps rien qu’à toi à buller
 Égoïste !

– Décliner un dîner avec un(e) ami(e) qui traverse une période difficile parce que tu n’as pas le courage de l’entendre parler de ses problèmes
 Égoïste !

– Choisir de passer ton we à bosser sur un projet qui te passionne plutôt qu’un we avec ton zamoureux
 Égoïste !

– Prendre la dernière part du plat que personne n’ose prendre depuis 10 min sans demander « qui en veut ? »
 Égoïste !

– Décider de te séparer du père ou de la mère de tes enfants juste pour toi et ton épanouissement
 Égoïste !

– Quitter ton boulot, une stabilité financière pour te lancer dans une reconversion professionnelle aux contours encore douteux
 Égoïste !

– Faire passer Ton équilibre et ton bien-être AVANT celui de tes parents, de ton ou ta chéri(e), de tes amis
 Égoïste !

– Faire passer Ton équilibre et Ton bien-être AVANT celui de Tes enfants
 RoooOoooo Lalala Égoïste !

Et les exemples sont infinis….
Et qui nous juge si durement ? Ben nous même !

Égoïste ! Égoïste !

égoïste sylvie thaon culpabilité parents oser etre soi

Combien de chose décidons-nous de ne pas faire, de ne pas dire, de ne pas refuser juste par peur « de passer pour un égoïste » ?

On a pourtant le choix pour toutes nos actions soit :

– de suivre nos peurs de ce que les autres peuvent dire ou penser
– de veiller à nous traiter avec amour et respect

Simplement ça.

– Tu es épuisé(e), tu as une foule de choses à faire, des enfants à gérer, t’es à la bourre au boulot, tes parents à aller voir et tu rêves d’un moment rien qu’à toi pour te ressourcer ?

PRENDS-LE ! Même si pour ça tu dois faire garder tes mômes, ne pas passer voir tes parents, dire « non » à quelqu’un, repousser un ou plusieurs trucs à faire sur ta Todolist. Tu n’en seras que meilleur ensuite 😉

– Ta vie ne te correspond plus, que ce soit au niveau professionnel, social ou personnel et tu rêves de vivre et de ressentir d’autres choses ?

OSES ! Même si ça va te bousculer, bousculer tes proches, bouger des lignes, mettre dans l’inconfort, réveiller des peurs. Tu n’en seras que plus épanouie ensuite.

Et tes enfants, tes proches et tes amis ?
Et bien quel bel exemple tu leur montre !

Quel plus bel exemple peux-tu donner à ton enfant que celui de lui montrer que chacun est le centre de sa propre vie ?

Tu trouves ça égoïste ?
Dis-moi… si ton enfant ou ton meilleur(e) ami(e), qui rêve depuis toujours de devenir footballeur/pilote/globe trotteur ou que sait-je encore :p ) te dit « non je ne vais pas aller dans ce centre de formation ou partir faire le tour du monde dont j’ai toujours rêvé parce que sinon tu vas être triste ». Que diras-tu ? « ah ben merci me voilà soulagé ! » ou « il n’en est pas question ! Tu en rêves depuis toujours ! Fais tes choix en fonction de toi mon enfant ! Le plus important c’est toi ! »

Alors pourquoi le dirais-tu pas à toi même ?! Combien de fois as-tu fait taire tes envies, tes besoins, tes rêves simplement parce que tu as détourné le sens de cette simple phrase « LE PLUS IMPORTANT C’EST TOI ».

Que dis-tu réellement quand tu dis cela ?

– Tu rappelle à l’autre qu’il est le centre de son monde, qu’il est SA priorité, qu’il a le pouvoir de changer la façon de vivre les choses, de retrouver son équilibre, de se réaliser….
ou
– Tu dis à toi-même que l’important c’est l’autre et non toi ? Que la priorité c’est son bonheur à lui avant le tien ? Que ton bonheur dépend du bonheur des autres, « que s’ils sont heureux je le suis ».

Mais si tu conditionnes ton bonheur à celui des autres :

1. Tu subis alors puisque tu as délégué aux autres le pouvoir de te rendre heureux, de t’épanouir.
2. Tu renforces encore et encore ta non valeur, puisqu’au au plus tu fais passer les autres en premier au moins tu auras d’estime de toi-même
3. Par ton exemple tu autorises tes proches à toujours te faire passer en dernier et à les rendre égocentrique
4. Tu vis dans le manque permanent de reconnaissance « avec tout ce que j’ai fait pour eux !…. »
5. Tu passes à côté de TA vie, la tienne à toi, pas celle que tu imagines que ta famille, tes amis, ton patron attend de toi. Celle qui te fait vibrer, soulever des montagnes, rire et pleurer en même temps…

Et quant aux parents …. [attention coup de gueule en vue :p ] alors oui je veux bien que tu fasses  » tout pour que ton enfant ait tout ce qu’il faut pour être épanoui » mais merdum commence par lui montrer le chemin de l’épanouissement en veillant D’ABORD au tien !

Il a appris à parler et à marcher en te regardant, en te mimant alors apprend-lui à être épanoui en lui montrant comment tu fais pour l’être. Avec tes joies, tes peines, tes peurs, tes échecs, tes réussites, tes erreurs, tes changements de cap, ta persévérance, tes doutes, ta confiance….

Soyez égoïste : veillez à votre épanouissement c’est le plus beau cadeau que vous pouvez vous faire, faire à vos proches et à l’humanité 

Je vous souhaite un dOux week-end à veillez à votre épanouissement 

Kifs&Kiss

SylVie

Les ateliers de coaching créatifs

Vous aussi créez votre groupe (adultes/ado ou enfants) et cheminez ensemble tout au long de l’année à raison d’un atelier par mois.

 Renforcer sa confiance et son estime de soi
 Réguler ses émotions
 Développer ses talents et apprendre à oser
 Faire appel à ses trésors intérieurs
 Soutenir la réalisation de ses projets
….

Création de mandala, relaxation, visualisation, écriture intuitive….

La créativité au service de votre équilibre, votre réalisation, votre épanouissement ou de celui de votre enfant !

Inscription toute l’année au 06.37.36.51.34.

Tarifs :

En groupe (matériel de base compris)

Adultes : 40€ l’atelier de 3h

Enfants et adolescents : 25€ l’atelier de 2h

 

En individuel :

50€ de l’heure (atelier de 2h)

Kifs & kiss 

SylVie

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Portes ouvertes et ateliers de coaching pour adultes, adolescents et enfants !

Retrouvez-moi Samedi 16 Septembre aux portes ouvertes du Cabinet Escale de santé, nous pourrons échanger ensemble et je vous y présenterai mon activité ainsi que les ateliers de la semaine suivante :

ATTENTION le nombre de places est limité , les ateliers se faisant en petit groupe de 4 ou 5 personnes. Donc pensez à réserver sur place ou au 06.37.36.51.34 

Mercredi 20 Septembre – Les ateliers de coaching créatif : 
Créer son tableau de vision 2017/2018
 de 9h à 12h : atelier de coaching créatif pour ADULTES
 de 14h à 16h : atelier de coaching créatif pour ENFANTS
 de 16h30 à 18h30 : atelier de coaching cr
éatif pour ADOLESCENTS

Tarif : 40€ l’atelier de 3h (matériel compris)

Samedi 23 Septembre
 de 10h à 12h : atelier de coaching créatif pour ADULTES
« S’aimer, s’estimer et croire en soi »
 de 14h à 16h : atelier de coaching créatif pour ENFANTS
« Tes amies les émotions »
 de 16h30 à 18h30 : atelier de coaching créatif pour ADOLESCENTS « Aie confiance en toi »

Tarif : 25€ l’atelier de 2h (matériel compris)

Au plaisir de vous accompagner 

SylVie

Flyer Ateliers coaching créatif than sylvie enfant adolescent adulte confiance en soi estime de soi croire en soi oser développement personnel

La p’tite pause zen et créative

Les Éphémères Yoga/Coaching créatif pour enfant & Brunch… c’est ce week-end !!!

 

coaching créatif enfant thaon sylvie coachn développement personnel var fréjus

Dimanche venez accompagné de vos enfants !

Pas question que vous soyez les seuls à vous faire plaisir Dimanche ! Les enfants (à partir de 5ans) participeront à un atelier de coaching créatif pendant que vous ferez un atelier de yoga dynamique.

Que vont-ils faire ? S’amuser et vivre une expérience enrichissante dans une ambiance décontractée et bienveillante.

Création de mandalas, respiration, relaxation, visualisation, postures de détente et d’intériorisation, exercices sensoriels, moments de partages, pratique des kifs et de la gratitude… … La créativité au service de son équilibre.

Rappel des tarifs :
Formule yoga/brunch (1adulte) : 55 euros
Formule yoga/atelier enfant/brunch (1adulte/1enfant) : 85 euros
Enfant supplémentaire : 20 euros

Brunch seul : 35 euros
Yoga seul : 25 euros
Atelier enfant : 25 euros

Pensez à réserver 

Au plaisir de partager ce moment 

SylVie

[Ressource inspirante – Nassrine Reza]

nassrine reza sylvie thaon avis coaching épanouissement bien être révéler ses pouvoirs.jpg

Ce mois-ci je vous propose de découvrir Nassrine Reza
Rooooo lalalalala comment je kiffe !
Elle fût MA découverte de l’été, je l’ai découverte en vidéo au détour de de FB (et oui les réseaux sociaux sont une vraie mine d’or !). Ce fût une vraie et grande rencontre, de celle qui valide des ressentis profonds, de celle qui tout d’un coup vous permettent de lever le voile d’incertitude, de peur, de chagrin ou de colère et qui du coup vous font faire un grand bon en avant dans votre vie !

Je vous offre une de ces sublimes phrases, une parmi tant d’autres, une qui bouscule, qui nous fait changer d’angle de vue… « L’autre n’est pas présent pour combler vos besoins et vos manques illusoires, mais pour vous faire prendre conscience que vous possédez toutes les ressources nécessaires à votre propre épanouissement. »

A puis une deuxième tiens ! Une qui, j’en suis certaines, parlera à nombre d’entre vous : « Le poids qui pèse sur votre corps n’est que le témoin d’un poids qui pèse sur votre cœur. « 

Et celle-ci ! « Si vous continuez à croire que vous êtes un élève, vous ne trouverez jamais le maître qui est en vous ».

Roooo lala c’que ça vibre quand je lis ou entends ses mots ! 🙂

Elle m’accompagne sans le savoir depuis plusieurs semaines donc, je voulais vous partager mon enthousiasme et ma profonde gratitude pour cette femme, son chemin, sa bienveillance et si mes mots résonnent en vous alors peut être voudrez-vous aussi la rencontrer.

Et pour cela plusieurs façons :

☀ En vidéo : Alors soit vous taper son nom et vous laissez guider par les propositions, soit vous commencez, comme moi, par sa sublime interview « La fin de la lutte ».

☀ En livre : et là deux choix s’offrent à vous : La nutri-émotion ou Le pouvoir de l’accueil. Comment choisir ? Moi je n’ai pas pu :p

– La nutri-émotion est bien plus qu’un livre. Il vous propose un chemin d’évolution, d’épanouissement si tant est que vous jouiez le jeu des exercices qui ponctuent ses pages. Nassrine vous accompagne au fil des chapitres, qu’elle nomme des « révélations ». Mais ne vous y trompez pas, ce n’est pas elle qui vous révèle des secrets, c’est vous qui révélez au fil des pages votre plein potentiel !

– Le pouvoir de l’accueil est selon moi plus un livre de pensées amenant à réflexion, poussant à se positionner différemment, à regarder sous un angle nouveau. Il bouge les lignes aussi mais moins en profondeur. Il est un parfait complément du premier. Vous pouvez le lire en une fois ou venir y plonger pour avoir un éclairage sur thème, ou y choisir votre sujet de méditation du jour !

☀ En conférence ou en séminaire : vous trouverez toutes ses dates sur son site. J’en ai retenue une seule : le 06 Octobre à Nice !! Et évidemment j’ai déjà réservé ma place ! Le thème ? Le grand dépouillement. Tout un programme quoi !

Je vous souhaite une belle découverte et d’enchanter chacun de vos jours ❤

Kifs & Kiss ❤

SylVie

Jour de rentrée scolaire

tu es capable de grande chose sylvie thaon coaching réussite enfant école échec scolaire confiance en soi parentAujourd’hui je voudrais envoyer une vague d’amour et inonder de confiance et d’espérance :

– les enfants qui rentrent à l’école en traînant des pieds, avec le nœud au ventre, la sensation de repartir pour de longues semaines de galère, de contrainte et même d’enfermement pour certains.

– les parents qui se disent « mais comment va-t-on faire ? que va-t-il devenir ?…. », ceux qui pour qui la scolarité et l’avenir de leur enfant est devenu source d’angoisse à force d’étiquettes collées sur le dos de leurs chérubins.

– à tous ces ptits et grands enfants qui ont l’impression de ne pas être à la hauteur, de ne pas « rentrer dans le moule », « qu’avec ce prof leur année est foutue ».

– aux enseignants passionnés qui se sentent parfois impuissants face aux attentes de « la société », au manque de temps, aux classes surchargées, aux programmes à boucler ou au désarrois des parents

SOUVENEZ VOUS CHAQUE JOUR QUE CHACUN EST CAPABLE DE RÉALISER DE GRANDES CHOSES.

La réussite scolaire et l’adaptation institutionnelle n’est ABSOLUMENT pas un critère de réalisation de Soi.

Je pourrais vous énumérer des grands hommes, de grandes femmes qui ont par le passé ou aujourd’hui porteurs de fabuleux changements dans le monde et qui n’ont jamais ou quasiment pas été scolarisé mais là n’est pas le sujet.

Le sujet c’est VOTRE enfant. Oui ses « difficultés scolaires, de comportement, d’attention…. » l’ont peut être jusqu’alors fait se recroqueviller et perdre toute confiance en lui et en ses potentiels mais un autre chemin est possible !

Ca peut aussi le rendre plus fort, l’amener à aller puiser en lui ses trésors, à révéler ses talents, à apprendre à oser….
Tout est question de point de vue. Je suis convaincue du potentiel extraordinaire de chaque enfant et que leurs différences sont de véritables atouts si tant est qu’on les reconnaisse, qu’on regarde au delà du « problème »

Vous et votre enfant avez le choix :
– vous laisser conduire par la peur : peur de l’avenir, peur de l’échec, peur de ce que les autres diront, peur de ne pas y arriver, peur de ne pas bien faire, peur de se tromper, peur de se faire remarquer….
– miser sur la confiance et l’estime de soi : regarder au delà des murs de l’école et l’accompagner au fil des semaines pour qu’il révèle ses pleins potentiels. Il a des compétences merveilleuses à l’intérieur de lui qui vont bien au delà des seules compétences scolaires évaluées.

Votre enfant, comme ses camarades, comme vous, comme moi est porteur d’un potentiel créatif pour répondre aux enjeux de demain, veillons à ce qu’il préserve cette flamme de joie, d’espérance, de confiance et qu’il puisse « faire sa part ». Il a lui aussi le pouvoir de contribuer à changer le monde à sa façon à lui, unique et merveilleuse.

Nous avons le pouvoir de l’accompagner sur ce chemin de réalisation et ce quelque soit la société, l’école, l’enseignant ou le contexte avec lequel il faudra avancer.

Puisse-t-il être convaincu de son fabuleux potentiel et de la chance qu’à le monde de l’avoir.

Belle année enchantée à toutes et tous,

SylVie