L’hystérico-louve

Souvent, quand des parents arrivent en consultation ils sont remplis de doutes, de peurs, de colère, de culpabilité… ils n’osent pas parler des parents qu’ils sont parce qu’ils ont honte de leurs colères, ont peurs de se tromper, de faire mal, d’avoir raté un truc, peur d’être jugé comme ils se jugent eux même : sévèrement, sans complaisance.

Et puis je leur raconte mon histoire…

parent bienveillant éducation positive hystérique stress sylvie thaon coachingMaman j’ai longtemps oscillé entre préserver mes enfants de tout en les mettant dans une bulle, et les éduquer à la dure pour leur donner les armes pour affronter ce monde.
Ça donnait quoi ? Un adulte hydride.
Mi-hystérique/mi-louve, viscéralement angoissée, croulant sous le poids de la culpabilité.

Je ne vivais pas. Je survivais. Sur le qui vive en permanence, à échafauder 1000 scénarios catastrophes à la seconde pour le « cas où ».
Il y a 14ans, dans une période extrêmement difficile de ma vie, arrivée au bout d’un fonctionnement, épuisée, anéantie, j’ai pris mon premier rendez-vous chez une sophrologue.

J’ignorai ce jour là que je venais d’emprunter un nouveau chemin. Celui de l’épanouissement personnel.

Oh ce ne fût pas linéaire ! Il y a eu des hauts et des bas, des grandes victoires et des petites, des abandons et des reprises… Mais ce qui est sûr c’est que pas à pas j’ai avancé sur ce chemin, parfois vite, parfois lentement, j’ai quelques fois dû retourner en arrière pour mieux prendre de l’élan… mais j’ai avancé et j’avance encore ! Et la mère que j’étais n’a plus rien à voir avec celle que je suis maintenant. Viscéralement. Au plus profond de moi. J’ai changé de programme. En douceur. Naturellement. Je ne renie pas l’hystérico/louve que j’ai été, je la regarde même avec tendresse et indulgence quand je regarde en arrière. Elle a fait du mieux qu’elle a pu, avec ce qu’elle avait. Elle a pensé bien faire et l’a fait maladroitement avec amour.

Pourquoi je vous dis cela ? Parce que je sais qu’il existe d’autres modèles hystérico/louve en circulation :p et que peut être vous qui me lisez vous êtes-vous reconnu. Précision importante : ce modèle
est uni-sexe, il y a aussi de très beaux spécimens chez les hommes !

Donc à vous qui vous êtes reconnu : vous avez le droit de changer de modèle ! Pour qui ? Juste pour vous-même si ce modèle là est devenu trop serré, trop inconfortable. Il vous convient comme ça ? No soucis ❤ C’est que c’est juste votre mieux du moment.
Oui, oui c’est possible ! Ça ne veut pas dire que tout se passera parfaitement, sans aucun accro, sans rechute. Non. Cela veut dire que vous aurez les outils et les ressources pour faire face à tout, même à ce que vous croyiez impossible et à ce que vous vous pensiez incapable de surmonter.

Ce jour là vous aurez juste à le décider, à poser votre intention. Et sans le savoir vous aurez fait le premier pas du reste de votre vie.
C’est VOTRE EPANOUISSEMENT PERSONNEL qui apportera à vos enfants leur épanouissement personnel.

Je vous souhaite une dOuce semaine enchantée ❤

Aimez le parent que vous êtes aujourd’hui, parce que vous êtes votre mieux du jour ❤

J’vous kiff & j’vous kiss ❤

SylVie

Publicités

Une réflexion sur “L’hystérico-louve

  1. Pingback: Accompagner son enfant, c’est… | Sylvie Thaon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s