Graines de coaching

Nelson Mandela peur espoir oser coaching sylvie thaon therapie breve gts concept frejus saint raphael draguignan hypnose psychologue emdr arttherapie therapeute sophrologue« Que tes choix reflètent tes espoirs et non tes peurs  » Nelson Mandela

Il y a quelques année un jeune homme est venu me consulter. Un jeune homme brillant.
Au cours d’une séance il se confie sur ses difficultés à aborder les jeunes filles, sur ses nombreux « échecs » et le fait qu’il n’ait toujours pas eu de petite amie.

Il y a quelques semaines une femme d’une quarantaine d’années vient me consulter concernant sa situation professionnelle. Elle est en burn-out et, bien qu’elle ne supporte plus son boulot, elle continue de le faire terrorisée d’en changer.

Hier j’ai reçu un monsieur pour « vertige agravé » qui n’en pouvait plus de s’interdire d’aller marcher en montagne, de prendre cette route parce qu’il y a un viaduc, de s’appuyer sur la rembarde du balcon…

Pourquoi je vous parle de tous les 3 ensemble ?
Ils ont un point commun.
Tous trois sont guidés par leurs peurs.
Partant de ce constat il nous suffirait d’enlever la peur pour que tout aille mieux.

Et si la peur n’était qu’une conséquence ?
Une conséquence de leur imagination.

Si c’était PARCE QU’ILS IMAGINENT LE PIRE que la peur s’installe ?

Alors oui s’ils imaginent le pire c’est qu’il y a derrière de vielles mémoires émotionnelles (les leurs et/ou celles de leurs ancêtres, lignée, inconscient collectif…) qui nourrissent et alimentent leur imagination, leurs croyances, entretiennent leur peur.

Libérer ces vieilles empreintes émotionnelles et s ‘amuser à imaginer le meilleur, entretenir ce chemin, cette vision, la nourrir de sensations, la choyer et l’étoffer au fil du temps permet de transformer sa vie. Vraiment.

Ça a permis à ce jeune homme d’oser et de sortir avec cette jolie vacancière.
Ça permet à cette femme de commencer à envisager un autre futur professionnel tourné vers sa passion
Ça permettra à cet homme de retrouver la liberté de mouvement.

Nourrissons nos plus grands espoirs, qu’ils nous portent et nous poussent à nous dépasser.
Et si d’aventure la peur pointe son nez, remercions là pour le message, libérons ce qui a à libérer, laissons là nous traverser et tournons à nouveau notre regard vers la vision le plus haute de notre rêve. Celle qui nous fait avancer.

Délicieux week-end jolis vous ❤

SylVie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s