J’AI la frite mais je ne SUIS pas une frite !

sylvie thaon coaching consultation thérapeute gts concept frejus saint raphael var alpes maritime nice skypeVoilà toute la différence !

Si « on a » c’est que ce n’est pas fixé et immuable.
Ça peut changer. Je peux avoir et ne plus avoir.

Si « on est » c’est que l’on est la chose. On personnifie la maladie, l’émotion, l’objet… Je suis cela. C’est fixe et inchangeable.

Du coup si vous ETES allergique vous envoyez à mon cerveau un ordre de non recevoir. Il ne va pas chercher une solution pour changer cet état.
En revanche si vous AVEZ une allergie vous laissez à votre cerveau l’espace de trouver comment changer les choses (pour info aller voir du côté des empreintes émotionnelles pour les allergies 😉 ça se désactive très simplement)

Si vous ETES en colère vous faites votre la colère que vous ressentez, celle que vous avez reçu de votre enfant qui est arrivé énervé de sa journée, celle de votre mari qui l’a exprimé vivement en rentrant le soir. Vous ETES en colère. Message clair pour le cerveau : je suis donc je reste.
En revanche si vous AVEZ de la colère ça lui laisse toute latitude pour ce demander d’où elle vient et pour trouver comment la relâcher.

Si vous ETES handicapé, idem. Le cerveau se fixe là dessus et ne va pas chercher comment dépasser le handicap, comment s’adapter au mieux, comment vivre bien et heureux ce que vous avez à vivre.
En revanche si vous AVEZ un handicap ça donne déjà l’info au cerveau que vous avez juste 1 handicap et sous entend que vous avez pour tout le reste plein de talents et du coup il voit enfin comment il peut se servir de tous ces talents pour s’adapter au mieux à ce corps. (parents pensez y si vous avez un enfant avec un handicap, il est important de lui donner cette chance de juste ETRE un enfant qui a un handicap et plein de talents 🙂 )

On ne dit pas « je SUIS insomniaque » ! sinon…. on reste insomniaque !
On dit j’ai des difficultés à faire une nuit sereine et ressourçante. 😉
Et on se met à la méditation, aux 3 kifs et à la cohérence cardiaque et on va voir du côté des empreintes émotionnelles quel programme s’est installé pour que votre cerveau ait besoin de rester éveillé 😉

 

Nuit blanche ou nuit sereine ?

Combien êtes-vous à être persuadé qu’une nuit douce, sereine et ressourçante ce n’est pas ou plus pour vous ?sommeil gts concept en finir avec l'insomnie coaching skype téléphone fréjus  sylvie thaon

Vous avez lu tous les articles qui parle d’insomnie, testé toutes les recettes. Parfois ça marche un temps, parfois jamais.
Et votre petit vélo dans votre tête ne cesse d’analyser le pourquoi du comment, de mettre en place toutes sortes de stratégies pour en finir avec vos insomnies. A moins que vous ayez baissé les bras et que finalement vous vous contentez depuis des années d’un maigre sommeil.

Et si votre « problème d’insomnie » n’était en fait pas un problème mais juste un message
 de votre cerveau à votre corps pour vous faire comprendre des choses ? Pour qu’enfin vous ouvriez les yeux sur ce qui se cache derrière une insomnie et que vous ayez un sommeil paisible et réparateur.

Pour celles et ceux qui souhaitent dormir sereinement, je vous propose de partir en exploration 😉
Choisissez un moment calme où vous êtes sûr de ne pas être dérangé. C’est un voyage que je vous propose de faire. Installez vous confortablement sur une chaise et posez-vous ces questions :

Depuis quand ces insomnies sont-elles là ? Y a-t-il une heure particulière à laquelle vous vous réveillez ?
Que s’est-il passé à cette période là durant la nuit ? Et à cette heure là ? Un décès, une annonce qui vous a chamboulé, une peur intense…

Vous avez une scène, un souvenir qui vous revient ?
Que viviez-vous alors ? Insécurité ? Peur ? Culpabilité ? …

Ne cherchez pas. Soyez juste attentif à l’image, la sensation, l’odeur, le ressenti que vous envoie votre cerveau dans les 3 secondes qui suit votre demande.

Remontez à la source, reconnectez vous à ces émotions, ces ressentis. Accueillez les…
Focalisez votre regard sur eux…
Inspirez…
Posez votre regard sur le plafond puis descendez votre regard au sol.
Inspirez…

Inspirez…

Dépliez-vous, bougez, ressentez…

 

Syl Vie

P.S : Si vous souhaitez aller plus loin dans cette exploration et dérouler en douceur le sac de nœuds qui à mené à cette insomnie installée, si ça remue trop d’émotions en vous pour que vous cheminiez seul, vous savez que je consulte en cabinet à Fréjus et également par Skype et téléphone.