Confidences

Je compte tout le temps.
Mon nombre de pas. Le nombre de légumes que je mets dans le sachet. Le nombre d’escaliers que je monte…
Et quand je ne compte pas, je calcule. Le meilleur itinaire. L’enchainement le plus économique en pas. L’organisation la plus efficiente…
Et quand je ne compte pas et ne calcule pas, je me pose des questions. Des questions sur le sens de ma vie. Des questions sur comment me simplifier la vie. Des questions sur quoi manger…
Et quand je ne compte pas, ne calcule pas et ne me pose pas de question… je m’invente des histoires. Des histoires qui finissent mal ou bien. Des histoires féériques. Des histoires des gens que je croise.
Bref… vous l’aurez compris j’ai un mental trés prolifique. Je croyais que c’etait pour tout le monde pareil jusqu’à y a pas si longtemps.
Nous étions, mes parents et moi, assis sur un banc et une femme passe avec une atèle au genou et des béquilles. Mon père et moi avons commencé à supposer ce qui etait arrivé à cette femme. Naturellement. Nous nous amusions à faire des suppositions quand tout à cours ma mère, assise entre nous deux, nous regarde interpellée et lance « c’est fou toutes les questions que vous vous posez ! Elle n’est plus là et vous vous êtes encore à supposer ! A quoi ça sert ! »
Ellle nous a stopé net et nous avons ri. Nous ne nous en étions même pas apperçu tant c’est naturel pour nous. Et ma mère de rajouter « mais à quoi ça vous sert de vous poser toutes ces questions ? ». Et là je la regarde et lui demande
– Pourquoi ? Tu ne te poses pas de questions toi ? »
– Ben non.
– Ni de te raconter des histoires ? De t’amuser à créer des scénarios ?
– Encore moins !
Ça alors ! C’est donc possible ! Moi pour arriver à cet état de non question il me faut utiliser des stratagèmes. J’en ai plusieurs à mon actif. Le premier et le plus radical : les films à l’eau de rose de M6. Pourquoi ? Parce qu’ils ont TOUS la même structure, donc aucun suspens, pas de meurtrier à découvrir, d’intrigue halletante… Mental est au chomage dés la première seconde  🤪
Une autre astuce le « écoute t’es gentil mais c’est pas le moment, je t’écouterai plus tard » lancé à mon mental. C’est une amie qui m’a donné la formule un jour où je venais méditer sous sa guidance. J’en fût coite  ! Je pouvais remercier mon mental, le laisser oeuvrer sans moi et revenir pour ma part à mon instant présent. Ce fut révolutionnaire !
Et deux ptites dernières pour la route : m’immerger dans le bain en ne laissant que mon nez sortir de l’eau. Le bruit de mon sang emplit mes oreilles et ma tête, je flotte et oublie tout quelques secondes. Et peindre ou écrire. Je fais un avec ma création. Plus rien n’existe, qu’elle et moi. Ni le temps, ni les histoires, ni les calculs ne viennent occuper l’espace.

Et toi comment c’est dans ta tête ?

Délicieuse journée joli toi

Sylvie
⭐ Besoin d’un accompagnement pour vous ou votre enfant ? Je consulte à Fréjus, Bagnols en Forêt et en visio. ⭐
06.37.36.51.34
sylviethaon.com

#thérapie #thérapiebrève #gtsconcept #coaching #emotion #hypersensibilité  #développementpersonnel #êtresoi #confianceensoi #oser  #renaîtreàsoi #evoluerenconscience #grandirenconscience #bienveillance #changement #thérapiecréative #artthérapie  #relaxation #meditation #yoganidra  #pleineconscience  #secentrer   #troubledesapprentissages #troubledelattention #dys

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s