Créer c’est Être

sylvie thaon créativité art-thérapie coaching par l'art oser être soi fréjus saint-raphaël var accompagnement au changement.jpgLa créativité est mon état d’Être. Que ce soit dans ma vie de tous les jours, en atelier, en consultation individuelle, lors des cercles, elle est à la fois le moteur de ma vie et le moyen d’expression de mes potentiels. Ma pratique est en constante évolution, des techniques se rajoutent, d’autres s’affinent au gré de mes envies, de mes inspirations, de mon intuition.

En thérapie créative je vous accompagne sur ce chemin. C’est un chemin en Soi. A la rencontre de Soi et de ses fabuleux potentiels.

Créer permet de réguler les émotions, d’être dans le moment présent, de libérer son potentiel créatif initial, de développer son inventivité, de retrouver le chemin de l’intuition, d’oser créer sa vie à la hauteur de ses rêves….

Créer c’est Être.

Mandalas, écriture intuitive, landart, visualisation, objets de pouvoirs, rituels… Chaque séance est unique, parce que vous êtes unique, parce que nous sommes uniques. Dans l’accueil de l’instant, de ce que l’on est et de ce qui demande à Être.

Au plaisir de vous accompagner,

 

SylVie

J’ai coupé mes cheveux ! Et alors ?

[Pensée de la semaine]

j'ai coupé mes cheveux cheveux long courts feminité estime de soi confiance en soi estime de soi développement personnel coaching sylvie thaon

VERSION VIDEO parfaitement imparfaite →  ici     #yenapourtouslesgoûts

Et version écrite là ↓ #aumoinsquandtuliscaderangepaslevoisin

J’ai coupé mes cheveux !
Rien de bien extraordinaire normalement je vous l’accorde.
J’avais décidé de les laisser pousser pour les avoir long, très long et pouvoir, une fois dans ma vie expérimenter le jeté-de- cheveux-de-côté-so-sexy. J’expérimentais.

Ils m’ont fait faire du chemin en poussant. Ils m’ont interrogés sur ma conception de la féminité, sur les soins que je leur apportés (ou pas), sur ma volonté à vouloir les faire rentrer dans le rang alors que eux sont libres et veulent boucler où ils veulent… J’ai appris à lâcher prise sur le résultat, je les ai laissé de plus en plus libre d’exprimer leur…indiscipline…

Et puis j’en ai eu marre ! Marre de l’énergie que ça me coûtait de vouloir expérimenter un truc qui n’est, profondément, pas moi ! S’en est suivi une longue conversation avec moi même que je vous retransmets ici (ben oui je me parle à moi même):p

– Ok. Tu sais ce que tu aimes. Tu aimes passer 3 secondes devant le miroir, tu aimes te laver les cheveux en 2 minutes top chrono, tu aimes quand c’est simple, tu aimes avoir la nuque dégagée…
Alors pourquoi vas-tu dépenser de l’énergie à vouloir être autre chose pour-voir-si-ça-aussi-ça-te-plait. Et sinon ? T’as de l’énergie à perdre Syl ?

– …

– Et t’as pas l’impression que c’est pareil avec ton poids, tes fringues, ton âge… combien d’énergie mets tu chaque seconde de ta vie à vouloir être autre chose un jour ? Et si tout cela n’était qu’une façon de te détourner de l’essentiel : celle que tu es réellement, profondément ? Et si, soyons fou, tu récupérais toute cette énergie et tu la redirigeais ici et maintenant juste à Etre. Ferme les yeux et imagine avec moi….

Imagine que tu décides aujourd’hui que tu es parfaite. Avec des rondeurs, des rides, des cheveux indisciplinés, avec des blessures, avec des casseroles… Peu importe celle que tu es aujourd’hui est PARFAITE. Parfaitement imparfaite. Imagine.
Imagine toute l’énergie que tu récupères dans ce passé qui te fais encore souffrir, dans ce futur que tu n’atteindra jamais.
Imagine que toute cette énergie tu la rediriges vers ton cœur, vers ce que tu es profondément, vers ce qui te fait vibrer.
Imagine l’être rayonnant que tu deviens alors, imagine combien tu te sens forte et portée pour devenir enfin celle que tu es vraiment. Que crois-tu que les autres verront ?

Que vois-tu chez les être qui ont réussi cela ? Voyais-tu chez Mère Théresa ses rides, ses bras qui pendouillaient ou son amour infini et sa détermination ? Que vois-tu chez cette fille qui rie aux éclats, ses bourrelets ou sa joie de vivre ? Que voyais-tu chez Steeve Jobs, un homme chauve et binoclard ou l’étincelle de génie, l’assurance d’un inventeur qui ose ? Combien de fois t’es tu dis « lui ou elle, je sais pas ce qu’elle a « mais elle a un truc ! Pourtant elle est grosse, il est vieux (ou inversement, ou cumulé :p) mais wahoo il/elle dégage un truc !  »

– …

– Alors pourquoi quad il s’agit de toi, tu t’occupes-tu de l’enveloppe plutôt que de ce tu vibres ?

– Ah ben ouais mais les gens eux, ils ne voient pas ça. Ils ne voient que l’enveloppe.

– Ils ne voient l’enveloppe que lorsque TOI tu ne vois que l’enveloppe, lorsque toi tu mets toute ton énergie dans cette enveloppe.; C’est comme si tu leur envoyais le signe « regarde mon enveloppe, regarde mon enveloppe ». En même temps c’est normal qu’il ne regarde que ça puisque tu ne leur donnes alors que ça à voir tellement toute ton énergie est occupée à rendre cette enveloppe présentable.

Redirige ton énergie sur ce que tu es profondément, vis, vibre, ris, ose, regarde au delà de l’enveloppe, porte ton attention sur ce qui est sublime en toi (si, si ici et maintenant ! ), plus tu reconnais la déesse qui est en toi, plus tu rayonnes, plus tu te sens fort(e), plus tu sens la chaleur de l’amour de soi couler dans tes veines, plus tu vois ton infinie beauté et plus…. ça t’es égal le regard que les gens porte sur to  Parce que tu sais que tu es parfait(e), qu’à cette seconde là tu es exactement celle que tu dois être, à l’endroit où tu dois être même si tu es mal coiffée, même si tu viens de te mettre en rogne, même si t’as des cernes ou un gros c**. C’est ton mieux du moment. Tu es et ça, c’est parfait.

-…

Tout ça avec une simple coupe de cheveux 

« Ne vous demandez pas de quoi le monde a besoin, cherchez ce qui vous fait vibrer, car ce dont le monde a besoin, c’est de personnes qui vibrent avec la vie » Harold t. Whitman

Je vous souhaite un dOux et beau week -end enchanté 

Kifs & Kiss 

Syl

Égoïste !

– Mettre ton enfant chez la nourrice pour pouvoir te prendre un temps rien qu’à toi à buller
 Égoïste !

– Décliner un dîner avec un(e) ami(e) qui traverse une période difficile parce que tu n’as pas le courage de l’entendre parler de ses problèmes
 Égoïste !

– Choisir de passer ton we à bosser sur un projet qui te passionne plutôt qu’un we avec ton zamoureux
 Égoïste !

– Prendre la dernière part du plat que personne n’ose prendre depuis 10 min sans demander « qui en veut ? »
 Égoïste !

– Décider de te séparer du père ou de la mère de tes enfants juste pour toi et ton épanouissement
 Égoïste !

– Quitter ton boulot, une stabilité financière pour te lancer dans une reconversion professionnelle aux contours encore douteux
 Égoïste !

– Faire passer Ton équilibre et ton bien-être AVANT celui de tes parents, de ton ou ta chéri(e), de tes amis
 Égoïste !

– Faire passer Ton équilibre et Ton bien-être AVANT celui de Tes enfants
 RoooOoooo Lalala Égoïste !

Et les exemples sont infinis….
Et qui nous juge si durement ? Ben nous même !

Égoïste ! Égoïste !

égoïste sylvie thaon culpabilité parents oser etre soi

Combien de chose décidons-nous de ne pas faire, de ne pas dire, de ne pas refuser juste par peur « de passer pour un égoïste » ?

On a pourtant le choix pour toutes nos actions soit :

– de suivre nos peurs de ce que les autres peuvent dire ou penser
– de veiller à nous traiter avec amour et respect

Simplement ça.

– Tu es épuisé(e), tu as une foule de choses à faire, des enfants à gérer, t’es à la bourre au boulot, tes parents à aller voir et tu rêves d’un moment rien qu’à toi pour te ressourcer ?

PRENDS-LE ! Même si pour ça tu dois faire garder tes mômes, ne pas passer voir tes parents, dire « non » à quelqu’un, repousser un ou plusieurs trucs à faire sur ta Todolist. Tu n’en seras que meilleur ensuite 😉

– Ta vie ne te correspond plus, que ce soit au niveau professionnel, social ou personnel et tu rêves de vivre et de ressentir d’autres choses ?

OSES ! Même si ça va te bousculer, bousculer tes proches, bouger des lignes, mettre dans l’inconfort, réveiller des peurs. Tu n’en seras que plus épanouie ensuite.

Et tes enfants, tes proches et tes amis ?
Et bien quel bel exemple tu leur montre !

Quel plus bel exemple peux-tu donner à ton enfant que celui de lui montrer que chacun est le centre de sa propre vie ?

Tu trouves ça égoïste ?
Dis-moi… si ton enfant ou ton meilleur(e) ami(e), qui rêve depuis toujours de devenir footballeur/pilote/globe trotteur ou que sait-je encore :p ) te dit « non je ne vais pas aller dans ce centre de formation ou partir faire le tour du monde dont j’ai toujours rêvé parce que sinon tu vas être triste ». Que diras-tu ? « ah ben merci me voilà soulagé ! » ou « il n’en est pas question ! Tu en rêves depuis toujours ! Fais tes choix en fonction de toi mon enfant ! Le plus important c’est toi ! »

Alors pourquoi le dirais-tu pas à toi même ?! Combien de fois as-tu fait taire tes envies, tes besoins, tes rêves simplement parce que tu as détourné le sens de cette simple phrase « LE PLUS IMPORTANT C’EST TOI ».

Que dis-tu réellement quand tu dis cela ?

– Tu rappelle à l’autre qu’il est le centre de son monde, qu’il est SA priorité, qu’il a le pouvoir de changer la façon de vivre les choses, de retrouver son équilibre, de se réaliser….
ou
– Tu dis à toi-même que l’important c’est l’autre et non toi ? Que la priorité c’est son bonheur à lui avant le tien ? Que ton bonheur dépend du bonheur des autres, « que s’ils sont heureux je le suis ».

Mais si tu conditionnes ton bonheur à celui des autres :

1. Tu subis alors puisque tu as délégué aux autres le pouvoir de te rendre heureux, de t’épanouir.
2. Tu renforces encore et encore ta non valeur, puisqu’au au plus tu fais passer les autres en premier au moins tu auras d’estime de toi-même
3. Par ton exemple tu autorises tes proches à toujours te faire passer en dernier et à les rendre égocentrique
4. Tu vis dans le manque permanent de reconnaissance « avec tout ce que j’ai fait pour eux !…. »
5. Tu passes à côté de TA vie, la tienne à toi, pas celle que tu imagines que ta famille, tes amis, ton patron attend de toi. Celle qui te fait vibrer, soulever des montagnes, rire et pleurer en même temps…

Et quant aux parents …. [attention coup de gueule en vue :p ] alors oui je veux bien que tu fasses  » tout pour que ton enfant ait tout ce qu’il faut pour être épanoui » mais merdum commence par lui montrer le chemin de l’épanouissement en veillant D’ABORD au tien !

Il a appris à parler et à marcher en te regardant, en te mimant alors apprend-lui à être épanoui en lui montrant comment tu fais pour l’être. Avec tes joies, tes peines, tes peurs, tes échecs, tes réussites, tes erreurs, tes changements de cap, ta persévérance, tes doutes, ta confiance….

Soyez égoïste : veillez à votre épanouissement c’est le plus beau cadeau que vous pouvez vous faire, faire à vos proches et à l’humanité 

Je vous souhaite un dOux week-end à veillez à votre épanouissement 

Kifs&Kiss

SylVie